Michel Marié

Directeur de recherches émérite au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique)

Né le 3 janvier 1931, Michel Marié a suivi des études universitaires en philosophie, géographie et sociologie de1949 à 1955. De 1956 à 1970, il a entamé une carrière d’urbaniste en France, en Algérie, au Venezuela et au Chili pour se consacrer ensuite pleinement à la recherche à partir de 1971. En 1974, il obtient à la Sorbonne le titre de Docteur en sociologie et sera habilité en 1991 à Saint-Denis. En 1976, il intègre le CNRS comme directeur de recherche. Michel Marié a été Directeur ou membre de jurys pour environ 70 thèses de doctorat en sociologie, économie, géographie ou science de l’aménagement, et il a enseigné à la Sorbonne (1971et 1972), à l’Université de Grenoble (1978-80), à l’Institut d’Aménagement de l’Université de Montréal (1991), et au Colegio de San Luis Potosi (Mexique).

 

Livres

• Editorial Arte-Venezuela : « El desarollo del Districto Valencia ». Juin 1963, 430 pages. Ce livre a été résumé en français dans un article paru dans la revue « Développement et Civilisations » : «Le plan de développement de Valencia - Une étude préalable à la planification d’une ville à croissance rapide ». n° 2O, de décembre 1964, pp. 28 à 44.

• « Situations migratoires - ou la fonction-miroir ». Edition Galilée, 1976, 213 pages, T. Allal, J. Buffard, M. Marié, T. Régazzola. Préface de Michel Marié.

• « Habitants et Résidants ». Ed. Copédith, 1976, 271 pages ; en coopération avec J.L. PARISIS et J. VIARD.

• « La campagne inventée ». Ed. Actes-Sud, 239 pages, 1977, 3ème édition 1979, en coopération avec J. VIARD.

• « Un territoire sans nom - Pour une approche des sociétés locales », 180 pages, décembre 1982, édit. des Méridiens. Avec le concours de Ch. Tamisier.

• « Les terres et les mots. Une traversée des sciences sociales ». Octobre 1989, 212 pages,. Editions Méridiens-Kliencksiek.

• « Grands appareillages hydrauliques et sociétés locales en Méditerranée », juin 1994, 206 pages, Presses de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, ouvrage collectit sous la direction d’Ahmed Bencheikh et Michel Marié.

• « Ces réseaux qui nous gouvernent ? », sept. 1997, 467 pages, l’Harmattan (coll. Villes et Entreprises), ouvrage collectif sous la direction de Michel Gariépy et Michel Marié.

• « Cultures, usages et stratégies de l’eau en Méditerranée occidentale. Tensions, conflits et régulations », l’Harmattan (coll. Villes et Entreprises), ouvrage collectif sous la direction de M. Marié, D. Larcena et P. Dérioz, mars 1999, 543 pages.

• « Las huellas hidraulicas en el territorio. La experiencia francesa » .Juin 2004, 101 pages, édition El Colegio de San Luis – IMTA – ISEMARNAT, prologo y traduccion de Francisco PENA de PAZ y Claudia CIRELLI.

 

 

Choix d’articles et de textes divers

• « Sociologie d’une rénovation urbaine », in Revue de Sociologie du Travail, octobre/décembre 1970, n° 4, PP. 469 à 487.

• « Les discours de la marge, ou l’apparition des problèmes de marginalité sociale dans les pays développés », Texte ronéoté et diffusé par le Ministère de l’Equipement ; décembre 1971, 96 pages ; en collaboration avec J.A. de Alencar et J.R. dos Santos.

• « L’immigration et la ville », in « Espaces et Sociétés », n° 8, 1973, pp.23 à 35 ; en collaboration avec J.R. Dos Santos.

• « Conflits et travailleurs immigrés dans la région parisienne », in « Sociologie du Travail », n°1, janvier/mars 1974, pp.19 à 44 ; en coopération avec T. Régazzola.

• « La question de la résidence seçondaire en France », in « Revue de Sociologie du Sud-Est », n° 7/8, janv./juin 1976, pp. 99 à 130.

• « Quelques réflexions sur le concept de seuil de tolérance aux immigrés : ce que l’on fait dire aux sociologues », in « Revue des Sociologues du Sud-Est », n° spécial 5/6, juil./oct. 1975, pp. 49 à 52.

• « Marginalité sociale et habitat », in « Cahiers du C.R.U. » (Centre de recherche en Urbanisme), oct. 1976, pp. 13 à 24.

• « Le faire-avec et le génie du lieu. Contribution à une histoire des ingénieurs et du rapport à l’espace dans le département du Var », in « Les Annales de la Recherche Urbaine », n° 10/11, printemps 1981 ; avec la coopération de Christian Tamisier, pages 22 à 53.

• « Une approche multiforme de l’usage des sols ou les jeux du code et de la ruse », in revue « POUR », n° spécial sur « le foncier rural et les hommes », n° 80, nov./déc. 1981.

• « Des territoires peuvent-ils être maîtres de leur tourisme ? » in « Annales de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage », 1982.

• « De l’immigré-colonial à l’immigré-marchandise, ou l’espace d’une amnésie » , in « Annuaire de l’Afrique du Nord », édition du C.N.R.S ; n° spécial « Maghrébins en France. Emigrés ou Immigrés ? » ; pp. 337 à 347, 1983.

• « Pour une anthropologie des grands ouvrages. Le Canal de Provence », in « Les Annales de la recherche Urbaine », n°21, janv. 1984, pp. 5 à 35.

• « Aménagement et ménagement du territoire en Provence », in « Le Genre Humain », n° sur « les usages de la nature », n°12, 1985.

• « Penser son territoire. Pour une épistémologie de l’espace local », in Encyclopédie Diderot, dirigée par R. Brunet et F. Auriac, novembre 1987.

 

© Michel Marié 2008
mentions legales
autres droits réservés Percept-studio


Dictionnaire Referencement
45 annuaires